L.Alfredo - RayonPolar


alfredo

RayonPolar - Auto-Promo

Itinéraire d'un flic
Saison 4

        
1- Anosmie ||| 2- Outre tombe ||| 3- Poison ||| 4- Harcèlement ||| 5- Persuasion

De Villemur, faisant fi des procédures, se lance sur le sentier de la guerre…

« Il avait revêtu une blouse jetable bleue en polyéthylène, coiffé une charlotte de protection, chaussé des surchaussures, couvert ses oreilles d’un casque antibruit, enfilé des gants chirurgicaux et s’était protégé le visage derrière une visière ultra légère en plastique.
Il était fin prêt et tenant fermement de ses mains la poignée avant et arrière de la tronçonneuse dont les vrombissements du moteur rebondissaient contre les murs de la minuscule pièce aveugle, il observa un instant la course de la chaine de coupe. Avec un engin doté d’une telle puissance, inutile de rechercher à tâtons les jointures et autres attaches ! Certes, la découpe ne serait pas nette, mais il ne se préparait pas à présenter un poulet fermier à des invités sur un plat plaisant à la vue. »

De Villemur, toujours en nœud pap’ et chapeau mou, néglige parfois les bonnes manières et les règles. Dans ces cinq affaires criminelles, on le voit sortir des sentiers battus et faire sa propre justice.
Acheter Ebook
5.99 Euros




Amazon

Par Saint Luc
dans Noires de Pau

        
1996, sous la direction de Lucie Abadia, le concours de nouvelles NOIRES de PAU voit le jour. Pour cette première édition, Jean-Bernard Pouy préface le recueil de nouvelles, recueil aujourd’hui introuvable (sauf chez quelques bouquinistes).
Acheter Ebook
0 Euros


Itinéraire d'un flic
Saison 3

        

1- Ombiphile ||| 2- Luxure ||| 3- Lustrum ||| 4- Panzootie ||| 5- Internat

Ska rassemble les épisodes de la saison 3


Cinq histoires sombres éclairées par la personnalité extraordinaire de Charles de Villemur, le flic aristo…

« Cité Radieuse » déchiffra-t-elle alors que le panneau routier, rouillé et bosselé, n’indiquait plus que « dieu ». Elle obliqua à gauche, quitta la rocade et enfila le passage qui menait au parking souterrain. Avant de disparaître dans les entrailles de la cité, elle jeta un oeil inquiet sur les types qui, installés à l’entrée, la regardaient passer.
Elle pompa nerveusement sur sa cigarette puis, tout en recrachant la fumée, elle l’écrasa dans le cendrier.
L’obscurité qui régnait dans le parking la surprit et l’obligea à allumer ses feux de croisement.
— Drôle d’endroit pour une rencontre ! se dit-elle en haussant les épaules.

De Villemur, toujours en nœud-pap’ et feutre mitterrandien nous promène grâce à cette compilation dans le milieu criminel toulousain entre tueurs de femmes et curés peu scrupuleux.
Acheter Ebook
4.99 Euros




Amazon

Itinéraire d'un flic
Saison 3 - Episode 5 -
Internat

        
Les vengeances se mangent parfois bien recuites, et leur goût est amer.

[…] AU MILIEU d’un tapis blanc, aux longs poils, gisait sur le dos le cadavre d’un homme qu’une balle avait défiguré en emportant de surcroit sa calotte crânienne. Penché au-dessus de l’occis, Leclair vêtu de l’un de ses éternels pulls jacquard sans manches, une spatule en bois à la main, lui fouillait le gosier du regard.
— Pour moi c’est bon ! Vous pouvez enlever et me le livrer à l’institut.
Le légiste se redressa, se tourna et sursauta en découvrant le commandant.
— Je ne vous avais pas entendu arriver ! s’exclama-t-il puis il ajouta en parcourant du regard la pièce, votre fidèle Octave ne vous accompagne pas ?
— Non… il est en campos pour au moins un mois, mais nous ne sommes pas là pour gloser sur la pertinence des congés d’Octave. Que pouvez-vous me dire de l’homicidé ?
Leclair porta une main à son dos et, tout en le massant, il lui fit retrouver son aplomb. Puis il déchaussa ses lunettes, observa un moment les verres et entreprit de les nettoyer à l’aide d’un chiffon qu’il récupéra dans la poche de son pantalon.
Alors que son adjoint Octave est en congés, de Villemur, toujours son nœud-pap’ et son feutre mitterrandien en emblème, expérimente la solitude. Sa nouvelle enquête le plonge dans d’amères réminiscences qui le ramènent à l’enfance triste.
Acheter Ebook
2.99 Euros




Amazon

Itinéraire d'un flic
Saison 3 - Episode 4 -
Panzootie

        


Entre assassinat de gilets jaunes, go fast et « barbecue », de Villemur a du grain à moudre.

OCTAVE SE démêla les cheveux bouclés alors que René-Charles de Villemur, ayant suspendu son pardessus au portemanteau, déposait son feutre mitterrandien sur son bureau, puis il lui tendit une feuille.
— De quoi s’agit-il ? questionna René-Charles tout en s’installant dans son fauteuil et en rectifiant la tenue de son nœud papillon.
— Une circulaire de monsieur Régénay.
— Que nous chante le navarque suprême ?
Octave se décolla du dossier de son fauteuil, se pencha en avant, posa ses coudes sur son bureau et, une lueur malicieuse scintillant au fond des yeux, se contenta de dire
— Je vous laisse la joie de le découvrir !
Une moue lasse retroussa légèrement les lèvres du commandant.
— Plus que tout au monde, je redoute les joies matutinales. Faites-moi un compendium.
— Un compendium ? ricana Octave.
— Un résumé...
— OK ! À compter d’aujourd’hui, l’ensemble du personnel est réquisitionné les samedis afin d’assurer le maintien de l’ordre.
— Plait-il ? s’écria René-Charles qui s’était redressé brusquement.

Où de Villemur, fidèle à son nœud-pap’ et son langage d’un autre temps démontre qu’il sait se servir d’un gun. L’inséparable Octave, son adjoint, l’accompagne dans une enquête à multiples rebondissements toulousains, forcément.
Acheter Ebook
2.99 Euros




Amazon

Itinéraire d'un flic
Saison 3 - Episode 3 -
Lustrum

        
Médecin respecté de jour, pervers patenté de nuit, les mobiles du crime sont multiples…

[…] René-Charles jeta un œil sur l’homicidé. Le sosie d’Iggy Pop ! La chevelure en moins.
— Vos premières constatations ?
— Il est mort ! Un coup de couteau dans le cœur… sans bavures… un couteau stylet.
— L’heure ?
Le légiste tordit la bouche et consulta la montre au bracelet rouge qu’il arborait au poignet.
— Il est neuf heures cinquante… Le corps a été découvert à huit heures précises… donc il est mort avant huit heures ! Je dirai entre sept et huit. Mais attention ce n’est qu’une estimation au doigt mouillé ! Il a peut-être été tué à six heures trente !
— J’attends votre rapport, conclut René-Charles avant de rejoindre Octave qui discutait avec l’un des hommes des services scientifiques.
— Bonjour commandant, lui dit celui-ci.
René-Charles répondit à son urbanité par un « bonjour citoyen » puis il s’enquit :
— Leclair évoque un couteau stylet. Auriez-vous trouvé pareil instrument ?
— Non… nous n’avons rien trouvé ! Ni arme ni empreintes palmaires ou traces de pas ! La scène est d’une propreté irréprochable.

De Villemur, son nœud-pap’, ses cigares du soir et son whisky, son feutre mitterrandien et l’inséparable Octave, son adjoint, plongent dans les secrets d’alcôve les plus tordus de Toulouse.
Acheter Ebook
2.99 Euros




Amazon

La guerre dans tous ses états – 25 regards

        
La guerre, étatique, régionale, intime. La mort, les bombardements, le sang… mais aussi l’amitié, l’amour, la protection, le pardon. La guerre dans tous ses états vue par 25 regards d’auteurs et d’autrices.

La Guerre, la guerre, d’accord, mais quelle guerre ? À l’instar de l’immense Léon qui appuya le chef-d’œuvre que l’on sait sur les guerres napoléoniennes – entre autres – de son époque, c’est de nouveau vers l’Est que se tournent les yeux et les préoccupations. Guerre et Paix. Guerre, ou paix ?
La surprise est incommensurable. Presque un siècle de paix sur le continent, et voici que, par la folie d’un homme ayant corrompu une société, ruiné un pays et remis sa population sous le joug de la peur, le grondement sourd des canons résonne de nouveau à quelques centaines de kilomètres de nos vertes contrées. Mais ce point de vue est-il autre chose qu’une paresse de l’esprit ? Un raccourci confortable qui évite d’interroger la nature profonde de l’homme, avec un grand H, l’humain qui à l’aube des temps a créé les armes en même temps que les outils, peut-être même avant ? (extrait de l’avant-propos)
Vingt-cinq regards talentueux, humains et forts sur La Guerre, dans tous ses états. Illustrations de Jérémy Bouquin. Et un bonus…
Acheter Ebook
4.99 Euros



Version papier
Site Editeur
8.99 Euros




Amazon

Itinéraire d'un flic
Saison 3 - Episode 2 -
Luxure

        
Un curé, puis deux, assassinés à l’arbalète, secte sataniste ou juste retour des choses ?

Sur scène, éclairés par intermittence d’une lumière crue, à demi noyés dans le brouillard des fumigènes, se dressaient deux zombis au visage poussiéreux et au rictus sanguinolent, vêtus de longs manteaux au cuir luisant ouverts sur des tee-shirts frappés du logo de Satan, des pantalons au noir anthracite et des bottes à embouts métalliques. Avec des gestes amples, ils torturaient les cordes de leurs guitares pour des riffs saturés, féroces et acérés. Assis derrière la batterie, un lémure, le visage zébré d’une fente palatine démesurée, frappait, tel un galérien soumis au fouet, sa caisse claire, ses toms médium et basse, ses cymbales, pendant que sa grosse caisse résonnait en cadence. Sur le devant de la scène, s’agitant en tous sens, une quatrième morte-vivante au visage blanchi, au torse dénué, exhibait l’unique sein que la mort n’avait pas métamorphosé en plaie sanguinolente. Le micro à la main, les cheveux noir de jais lui fouettant le visage, elle hurlait d’une voix à la tessiture tranchante, dans un écho caverneux, amplifié par une résonance sépulcrale...

De Villemur, son nœud-pap’, ses cigares du soir et son whisky, son feutre mitterrandien et l’inséparable Octave, son adjoint, mettent les pieds dans un marigot ecclésiastique des plus sordide !
Acheter Ebook
2.99 Euros




Amazon

Itinéraire d'un flic
Saison 3 - Episode 1 -
Ombiphile

        
Un serial killer qui collectionne des nombrils... René-Charles de Villemur a fort à faire pour démarrer la troisième saison de ses enquêtes. Celle-ci n’est pas banale...

LE JOUR DECLINAIT lorsque, une peur sourde au ventre, Isabelle dévala l’escalier conduisant au parking souterrain. Elle attrapa dans son sac les clefs et alors qu’elle s’apprêtait à débloquer les portières, une voix retentit derrière elle.
— Tu t’casses déjà !...
Elle sursauta. Une douleur fulgurante lui déchira la poitrine.
— C’pas cool !... poursuivit la voix.
Elle pivota. Devant elle, se dressait la masse sombre d’un individu de forte carrure.
— Vous devez vous tromper de personne... fit-elle d’une voix mal assurée.
— Avec le cul que t’as !... Tu parles si j’m trompe !...
Isabelle sentit la main de l’inconnu se refermer autour de son poignet. Elle jeta un regard éperdu vers l’escalier, tourna sa tête à gauche et à droite, à la recherche d’une issue, d’une aide, d’un recours.
— Lâchez-moi ! hurla-t-elle.
Son cri se perdit dans l’immensité déserte du parking.

De Villemur, son nœud-pap’, ses cigares du soir et son whisky, son feutre mitterrandien et l’inséparable Octave, son adjoint, sont de retour dans une enquête à la poursuite des criminels qui trouvent chez les femmes le terrain fertile de leurs crimes atroces. On est loin du nombrilisme littéraire, quoique !
Acheter Ebook
2.99 Euros




Amazon

Itinéraire d'un flic
Saison 2

        


1- Téléréalité ||| 2- Artrangression ||| 3- Antispéciste ||| 4- La baigneuse ||| 5- Biodiversité (inédit)

Ska rassemble les précédents épisodes de la saison 2 en y ajoutant un inédit…

Un flic classieux

[…] UN PETIT VENT GLACANT déboulait par intermittence des sommets qui dominaient la vallée. Dans le ciel, au bleu délavé, des nuages épars circulaient, masquant de temps à autre le soleil et accentuant ainsi la morsure du froid.
Il la pistait depuis le petit matin, traversant, tantôt à vive allure, tantôt quasi au pas, les pentes rocailleuses ou boisées.
Son regard suivit un instant le vol d’un vautour, équarrisseurs bénévoles qui depuis la fermeture des porcheries espagnoles à ciel ouvert, au début des années 2000, avaient migré de ce côté de la chaine pyrénéenne. Puis, abandonnant l’oiseau, l’homme porta ses jumelles longue portée aux yeux et la découvrit à l’arrêt, dressée au sommet d’un rocher planté parmi d’autres au milieu d’une étendue d’herbe rase.
Tout en ne la quittant pas des jumelles, il marqua lui aussi une pause. Il convenait d’être prudent, elle risquait de deviner sa présence et de lui échapper.

Les Pyrénées belles, parfois sauvages s’assortissent mal à la préciosité de René-Charles. C’est pourtant elles qui dominent cet épisode qui révèle plus d’un secret familial de l’étonnant commissaire. Dernière nouvelle dans laquelle de Villemur va rencontrer une ourse, son frère, et des amants contraints de se réfugier à l’hôtel. Cet épisode va requérir toute la perspicacité de notre flic qui détonne de par son homosexualité et son accoutrement d’un autre âge, nouvelle figure romanesque à ranger dans la collection des hard boiled cocasses, tout en second degré.

Acheter Ebook
3.99 Euros



Version papier
Site Editeur
15 Euros




Amazon

Le commentaire de
Téléréalité : Les lectures de Martine
        
Lire
Le commentaire de
Téléréalité : Paul Maugendre
        
Lire
Le commentaire de
Téléréalité : René Barone
        
Lire
Le commentaire de
Téléréalité : Nathalie Friquet - facebook.com
        
Lire
Le commentaire de
Artrangression : Paul Maugendre
        
Lire
Le commentaire de
Artrangression : René Barone
        
Lire
Le commentaire de
Antispéciste : René Barone
        
Lire
Le commentaire de
La baigneuse : René Barone
        
Lire
Le commentaire de
Biodiversité : René Barone
        
Lire
Le commentaire de
Pierre FAVEROLLE sur blacknovel1
        
Lire
Nuit auscitaine pour M Hector
dans
Recueil de nouvelles 2021
Polars et histoires de police

        
Tel est pris qui croyait prendre, Anna Ceccato ||| Oh, la belle vie, Céline Servat ||| Les Billes de la vengeance, Valérie Chataigne ||| Succes story, Ludovic Coué ||| Trou noir, Bernard Veyssière ||| Le trésor de Galswinthe, Julien Villefort ||| Croustade et Walter PPK, Olivier Ransan ||| Jamais deux sans trois, Monique Cattoën ||| La part des anges, Pierre Ranchou ||| La grotte aux fées, Christine Desclaux ||| Le vieux, Isabelle Giraudot ||| Salade gasconne trop salée, Christophe Malet ||| Nuit auscitaine pour Monsieur Hector, Luis Alfredo ||| La Métairie, Michelle Joly ||| Vénéneux, Marie Saintoin ||| Myocarde Eldorado, Sara Descoux ||| Confiteor, Arnaud Fontaine ||| Déraillements, Julius Nicoladec ||| Tout est bon dans le canard, Cécile Houel ||| La vigne et le melon, Marie-José Bernard ||| Trois fois plus de haine, Jean-Marc Sereni ||| Grain de sable, Béatrix de Lambertye ||| La centième (en hommage posthume à Charles Denner, 1926-1995), Béatrix de Lambertye ||| Ma foi, Sébastien Guerrero ||| Angéline a disparu, Jean-Michel Beraudy ||| Mauve Allium, Virginie Blanchet ||| Un nom sur un visage, Magali Malbos ||| L'adieu aux larmes, Philippe Yvelin ||| Le rapport de l'apprenti journaliste, Philippe Botella ||| Jacinta, Gaëlle Mahé ||| La part du démon, Bénédicte Lasserre ||| Le premier duel de Charles d'Artagnan, Catherine Elcabache ||| Le canapé rouge, Noémie Alègre ||| Le costume, David Quadri ||| Une créature parfaite, Myriam Pastor ||| L'affaire Szekrawesky, Gisèle Gonneau ||| La dormeuse du Couloumé, Dominique Giorgi ||| La balade en montgolfière, Christophe Ygout ||| Hara-Kiri, Pierre Léoutre

Avertissement : Si cette historiette (Nuit auscitaine pour M Hector) a pour décor la ville d’Auch, d’une part les établissements nocturnes auxquels il est fait référence ont disparu depuis des décennies, d’autre part elle n’est que pure fiction.
Acheter Ebook
20 Euros



Version papier
Site Editeur
9.49 Euros




Amazon

Divin Toulouse

        
Pour ce premier polar dans la collection Du Noir au Sud, Luis Alfredo fait fort. Entre prostitution et dérives sectaires, il nous amène dans le côté sombre, très sombre de Toulouse pour un polar sanglant entouré de mythologie sadienne…
-L'Editeur-


4e de couverture :

Lorsqu’Hugues Vic fit appel à mes services, je subodorai illico le pire. Il ne s’agissait pas d’identifier un dément solitaire, mais une bande de psychopathes qui signait ses forfaits Groupe Divin-Marquis.
Elle s’était illustrée en profanant un cimetière, en vandalisant une église, en vitriolant une étudiante et en cloutant l’ami de Hugues Vic à une croix déposée aux portes la cathédrale Saint-Sernin. En détective privé qui se respecte, j’aurais dû me cantonner aux adultères, à l’inspection des poubelles, au relevé des traces de sperme, à la consommation de Bourbon et de cigarettes.
Car, si la chasse aux émules du marquis de Sade ne m’a valu aucun coup sur le ciboulot, mon amour-propre en est ressorti KO.


L’auteur

1522 : Sur la route du sanctuaire de Monserrat, Ignace de Loyola s’arrête à Manresa (Catalogne) où il rédige ces Exercices Spirituels, observance de la compagnie des Jésuites.
1954 : Luis Alfredo nait à Manresa.
1990 : Quittant la ville rose, où il fricote avec le rouge, il s’établit à l’ombre des cimes enneigées, mais détestant le blanc, il opte pour le noir.
1999 : Les Éditions d’Utovie publient « Vous avez dit farine », son premier roman au destin confidentiel.
2019 : La Providence lui sourit en la personne de Jeanne Desaubry, directrice des éditions numériques SKA. Et c’est la série « Itinéraire d’un flic ».
Acheter Ebook
10.5 Euros



Version papier
Site Editeur
10.5 Euros




Amazon

Le commentaire de
Laurent Greusard - http://www.k-libre.fr
        
Lire
Le commentaire de
Bernie - https://rainfolk.com/
        
Lire
Le commentaire de
Philippe Poisson - https://portrait-culture-justice.com/
        
Lire
Le commentaire de
Pierre Faverolle - BlackNovel
        
Lire
Le commentaire de
Martine - Lectures et plus-Letture e altro
        
Lire
Le commentaire de
Nathalie Friquet - facebook.com
        
Lire
Le commentaire de
René Barone - monpolar.free.fr
        
Lire
Le commentaire de
Diane Laure - Facebook
        
Lire
Le commentaire de
Maud Vandenbyvanghe - Les lectures de Maud
        
Lire
Le commentaire de
Interview sur Radio Présence. Un grand MERCI à mes hôtes, Diego Arrabal, Philippe Nonie et Philippe Subercazes.
        
Lire
Le commentaire de
Les bouquins de Lester - COLLECTIF ZLLT : LITTÉRATEURS DES OMBRES
        
Lire
Itinéraire d'un flic
Saison 2 - Episode 4 -
la baigneuse.

        
Où René Charles de Villemur barbote dans les énigmes de la « balnéocriminologie »...

QUELQUES HEURES AVANT que Toulouse s’éveille, un épais silence enserrait l’étroite rue Croix-Baragnon qui, partant de la rue d’Alsace-Lorraine, conduit jusqu’à la place Saint-Étienne, bordée par les murs de briquettes roses des immeubles datant pour beaucoup du xviiie siècle.

Déchirant le silence, deux voitures s’engouffrèrent à faible allure dans ce passage, vestige de l’un des principaux axes qui au Moyen Âge traversait la ville d'est en ouest et qui au sortir du siècle dernier s’était métamorphosée en une galerie d’échoppes cossues. La voiture de tête, un puissant 4x4 Mitsubishi noir, stoppa sa progression en direction de la cathédrale, dont le quartier porte le nom, quelques mètres après avoir croisé la rue des Arts.
La portière du passager s’ouvrit et une ombre posa pied-à-terre. Elle contourna le véhicule, souleva le hayon et en retira une chaîne que terminait un solide grappin. Quelques secondes plus tard, l’ombre avait vivement amarré le crochet à la grille protégeant la vitrine de la boutique de lingerie féminine « Aux Dessous Espiègles ». Elle réintégra la voiture, celle-ci bondit en avant. La chaîne se tendit et la herse se tordit. Le 4x4 marqua le pas puis, dans un puissant rugissement mécanique, il bondit à nouveau, emportant derrière lui la grille qu’il venait d’arracher de ses rails. [...]

Dans ce quatrième épisode de la saison 2, Luis Alfredo continue de balader son flic en nœud pap’ et Borsalino qui, derrière la fumée de ses cigares, ne se laisse impressionner ni par les titres, ni par les fortunes. Son flegme fera encore merveille dans cette enquête qui nous plonge dans le bain des secrets de famille.
Acheter Ebook
2.99 Euros




Amazon

Il est N
- Episode 3 -
Bonjour haine

        
Daraprim, Mediator, Depakine, Sovaldi, Kymriah, Sildénafil, l’Avastin, Lucentis, Chloroquine Remdesivir…
N ne connait pas la tristesse ! Il ne connait que la haine !

« L'humanité ne se pose jamais que les problèmes qu'elle peut résoudre ». Certes, mais encore faut-il qu’elle veuille les résoudre !
Convaincu que chacun peut concourir à la susdite résolution, j’avais donc décidé d’apporter ma contribution de modeste colibri. Ainsi, dans le respect le plus absolu des gestes barrière, j’avais assigné le numéro deux des laboratoires Asclépios afin de dresser une évaluation post-événementielle, un débriefing.
De mauvaise grâce, l’homme s’était plié à l’exercice. Tout s’était déroulé au mieux de mes plans jusqu’à ce qu’une intervention inattendue ne me glace d’effroi.
Acheter Ebook
2.99 Euros



Version papier
Site Editeur
5.99 Euros




Amazon

Le commentaire de
René Barone
        
Lire
Le commentaire de
Pierre Faverolle
        
Lire
Itinéraire d'un flic
Saison 2 - Episode 3 -
Antispéciste

        
Boucherie vandalisée, boucher pendu à un croc, les indices désignent les activistes de la cause animale mais de Villemur n’aime pas les évidences...

« Au final, et c’est malheureux, une chose semble certaine. À moins que la quantité massive de violence faite aux animaux soit reconnue par ceux qui la perpètrent, et jusqu’à ce que des mesures significatives soient prises pour y mettre fin, aussi certainement que la nuit succède au jour, certains militants, ici ou là, d’une façon ou d’une autre, auront recours à la violence contre des personnes qui maltraitent des animaux, afin de défendre leurs droits animaux. »
La cinquantaine de militants du Front Révolutionnaire Antispéciste Mondial, qui participait à ce rassemblement régional, s’était massé autour du buffet vegan et croquaient, pour les uns, quelques crudités succulentes, pour les autres, des tranches de pain grillé, sans gluten au sarrasin, quinoa et graines, qu’ils avaient tartinées de terrine aux lentilles corail et carottes ou au potimarron curry. Entre deux gorgées de lait de riz, d’amandes ou de millet, d’eau aromatisée basilic-verveine, de thé vert Matcha ou de jus de légumes frais, ils se remémoraient fièrement les multiples actions qui avaient rythmé la semaine écoulée.

Est-ce qu’un boucher, c’est sympa ? Le tablier couvert de sang, ça refroidit les amitiés... Et un antispéciste, est-ce que c’est forcément gentil ? Nœud papillon vissé à la glotte sous son feutre démodé, René-Charles de Villemur se laissera-t-il aveugler par les apparences ?
Acheter Ebook
2.99 Euros




Amazon

Itinéraire d'un flic
Saison 2 - Episode 2 -
Artransgression

        
Où l’on retrouve René-Charles de Villemur, aristocrate précieux égaré dans la Police Nationale, confronté au monde de l’art contemporain et ses faux semblants...

Ses cuissardes noires à talons hauts et fins, lacées à l’arrière, à bouts extrêmement pointus, enserraient étroitement son mollet. Son pantalon latex de couleur identique moulait ses longues jambes fines, rehaussait la rondeur de ses fesses en les séparant crûment. Cette profonde noirceur luisante, qui accrochait par moments la lumière, contrastait avec la blancheur de son ventre plat et dénudé qu’un bijou aux reflets anthracite, probablement de pacotille, obstruant son nombril, soulignait. De longs gants noirs couvraient ses avant-bras ne laissant dénudées qu’une portion de bras et la naissance de l’épaule. Une brassière, qui se terminait en col roulé, aussi brillante et sombre que son pantalon, soulignait sa poitrine. Une cagoule couvrait sa tête et ne laissait à l’air libre que sa bouche, aux lèvres dessinées en rouge vif, et ses joues opalines. [...]

Les amateurs de flic hors-norme qui ont apprécié la première saison des aventures de René-Charles de Villemur, se régaleront de ces nouvelles enquêtes. Fidèle à lui-même, cigare et chapeau, langage précieux, nœud papillon, Villemur hante ici les galeries d’art chichiteuses pour la plus grande joie de ses lecteurs qu’un tel contraste ne pourra qu’amuser.
Acheter Ebook
2.99 Euros




Amazon

Sainte Valentine

        
Miss Ska réclame de l’amour, encore de l’amour toujours de l’amour !
Douze regards croisés pour évoquer l’amour sous toutes ses formes ou presque et dans des couleurs allant du rose au noir...

Car qui peut vivre sans amour ? Pas vivoter ! Pas survivre ! Non ! Vivre, vraiment vivre.
Et l’amour, ce sont en premier lieu des mots. Ceux qu’on dit, ceux qu’on murmure, ceux qu’on crie parfois. Je t’aime ! Des mots, pour tous ceux qui veulent rêver, pour tous ceux que la vie sépare, pour ceux qui veulent garder trace d’une incommensurable émotion trop brève.
Alors dans ce recueil, on va tout croiser, de celle qui cuisine frénétiquement pour son amoureux à celui qui n’a que les mains pour donner du bonheur. De celui qui a tout faux dans ses choix, à celle qui arme sa jalousie de l’usage terrible du miroir, du poisson qui cherche sa Titine en rond pour mieux la fuir aux marchands d’images d’amours tarifés, au philosophe sexué, aux marieuses ou aux pratiques nouvelles de la rencontre. (Extrait de l’avant-propos signé Miss Ska)

Douze textes, en quasi totalité inédits, douze auteurs qui pour la Miss Ska s’empare des couleurs de l’amour sur une palette qui va du sombre au rose vif en passant par le rouge brillant du sang frais. » par Luis Alfredo , Jérémy Bouquin, Pascal Dandois, Philippe Deblaise, Jeanne Desaubry, Franck Membribe, Max Obione, Jean-Hugues Oppel, Claude Picq, Roland Sadaune, Madame Solange, Gilles Vidal.
Acheter Ebook
2.99 Euros




Amazon

Le commentaire de
Les lectures de Martine
        
Lire
L'année en pente raide

        
25 auteurs, 25 regards sur l’année écoulée, entre catastrophe climatique, terrorisme, pandémie et confinements. Une évocation en noir, en rose, en rouge sang…

Une année en pente raide ? À coup sûr titre judicieux quand on dresse la liste suivante : pandémie – confinement – déconfinement – laisser aller total, tout va bien, chère marquise – 2eme vague – reconfinement et panique à bord. Sans compter les catastrophes climatiques… Et que dire des actes terroristes qu’il faut ajouter, commis par les fascistes islamistes qui décapitent un prof, qui tuent des fidèles dans une cathédrale, ou encore qui endeuillent les rues des capitales ? Vraiment raide la pente ! Que faire en pareil cas pour rester debout et refuser de s’ensevelir la tête dans le sable ? Chacun trouvera les ressources du sursaut en lui-même ou en elle-même. Mais l’on connait un remède, qui ne résout rien, mais qui donne des perspectives, des chemins… au bout de la création : lire, écrire, résister de toutes les forces qu’offre la littérature.

SKA, toujours aussi réactive, connectée à son époque et attachée à l’expression littéraire éclectique devait offrir cette voix juste, posée où il faut, avec le bon recul. L’insolence, l’intelligence et le talent de ses auteurs font le reste.

Les auteurs :

Luis Alfredo - Marie-Claire Boucault - Jérémy Bouquin - Patrick Coulomb - Ph. Deblaise - Jean-Marc Demetz - Jeanne Desaubry - Brigitte Guilhot - Marie Lacroix - Linné Lharsson - Baptiste Madamour - Franck Membribe - Max Obione - Régine Paquet - Stanislas Petrowsky - Claude Picq - Roland Sadaune - Vincent Sbragia - Madame Solange - Camille Stuart - Aline Tosca - Frédérique Trigodet - Gille Vidal - Éric Yung - Francis Zamponi
Acheter Ebook
0.99 Euros




Amazon

Le commentaire de
Paul Maugendre
        
Lire
Le commentaire de
Les lectures de Martine
        
Lire
Itinéraire d'un flic
Saison 2 - Episode 1 -
Téléréalité

        
Où l’on retrouve René-Charles de Villemur, aristocrate précieux égaré dans la Police Nationale confronté au monde de la téléréalité et à son clinquant impitoyable…

René-Charles de Villemur se carra confortablement dans son fauteuil au cuir craquelé par le temps, face à la table basse au plateau de verre dépoli, sur laquelle reposait un cendrier débordant de mégots. Le gilet déboutonné et le nœud papillon dénoué il consulta sa montre gousset argenté : 20 h 35, l’heure à partir de laquelle il abandonnait d’ordinaire son esprit aux joies du cigare… Mais comme le plaisir se doit d’être progressif, il se contenterait, dans l’immédiat, d’un cigarillo pour ne jouir des arômes délicats et envoûtants du cigare cubain Quai d’Orsay qu’aux alentours de minuit, lorsque les fantômes du passé déferleraient, et qu’ils engloutiraient les faibles digues de la raison. À ce moment-là, il conviendrait de dresser les puissantes défenses de l’extase aux relents de samba et de Sierra Maestra.
Derrière les fenêtres qui trouaient le mur du salon, le soleil déclinant de mai incendiait les quatre ou cinq nuages que charriait le vent d’autan et irradiait la pièce de reflets rougeâtres.
Il enflamma son Davidoff et se renversa de nouveau dans son fauteuil. Ses yeux se posèrent sur la bibliothèque monumentale qui tapissait, du sol au plafond, trois pans de mur. Son regard parcourut les rayonnages qui croulaient sous le poids, attribuant mentalement à chaque couleur de dos un titre d’ouvrage.

Les amateurs de flic hors-norme qui ont apprécié la première saison des aventures de René-Charles de Villemur, se régaleront de ces nouvelles enquêtes. Fidèle à lui-même, cigare et chapeau, langage précieux, nœud papillon, Villemur hante ici les plateaux de la télé débile pour la plus grande joie de ses lecteurs qu’un tel contraste ne pourra qu’amuser.
Acheter Ebook
2.99 Euros




Amazon

500

        
500 titres inscrits au catalogue SKA ! des auteurs fêtent cet événement en proposant 50 histoires originales de 500 mots…



Les auteurs :

Mouloud Akkouche – Luis Alfredo – Valérie Allam – Bernard Almant – Hafed Benotman – Mathilde Bensa – Jon Blackfox – Antoine Blocier – Marie-Claire – Boucault – Jérémy – Bouquin – Gaëtan Brixtel – Françoise Colas – Paul Colize – Marek Corbel – Dominique Dar – Philippe Deblaise – Jean-Marc Demetz – Jeanne Desaubry – RoseLys DesDunes – Franq Dilo – Alain Emery – Patrick Eris – Sébastien Gehan – Gildas Girodeau – Nigel Greyman – Stéphane Kirchacker – Marie Lacroix – Chris Lafner – Anouk Langaney – Isidore Lelonz – Isabelle Letélié – Linné Lharsson – Baptiste Madamour – Franck Membribe – Al Mezzrow – José Noce – Max Obione – Stanislas Petroski – Elena Piacentini – Francis Pornon – Pascal Pratz – Marie Remande – Vincent Sbragia – Madame Solange – Claude Soloy – Gérard Streiff – Jan Thirion – Aline Tosca – Frédérique Trigodet – Chantal Vattan – Ava Ventura – Gilles Vidal – Marc Villard – Marie Vindy – Bernard Vitiello – Eric Yung – Jérôme Zolma

Ce recueil événement comprend en réalité plus de 50 histoires, mêlant du rose au noir dominant. Les auteurs se sont pliés à la la contrainte de ne pas dépasser 500 mots. Cela donne un aperçu de leurs talents et des couleurs chatoyantes à leurs contributions que seule la diversité des thémes et des styles, si chère à notre ligne éditoriale, peut procurer. Régalez-vous et rendez-vous au numéro 1000 !
Acheter Ebook
0.99 Euros




Amazon

Le commentaire de
Paul Maugendre
        
Lire
Le commentaire de
Les lectures de Martine
        
Lire
Itinéraire d'un flic
Saison 1

        


1 – Pendaison ||| 2 – Sodomie ||| 3 - Kidnapping ||| 4 - Éventration ||| 5 - Émasculation


Ska rassemble les précédents épisodes en y ajoutant un inédit « EMASCULATION » qui signale d’emblée à votre attention les organes dont la disparition fera l’objet de toute la perspicacité de notre flic. Celui qui détonne de par son homosexualité et son accoutrement d’un autre âge est une nouvelle figure romanesque à ranger dans la collection des hard boiled cocasses, tout en second degré.

Ce dernier épisode boucle avec le tout premier : René Charles de Villemur affronte un tueur d’homosexuels bien décidé à l’approcher de très près…

— Son corps a été découvert, en fin de journée, au milieu des dunes, par des touristes anglais alors qu’ils rejoignaient leur camping… d’après les premiers éléments de l’autopsie le meurtre aurait été commis une douzaine d’heures plus tôt… vers cinq ou six heures du matin… La technique utilisée est toujours la même… le tueur assomme ses victimes, puis leur enserre le cou à l’aide d’une corde et les tracte sur plusieurs mètres… ensuite il les émascule…
A l’autre bout du fil le commandant Vilotte se racla la gorge :
— La victime avait les testicules enfoncés dans la bouche…
Acheter Ebook
3.99 Euros



Version papier
Site Editeur
15 Euros




Amazon

Le commentaire de
Pendaison - Paul Maugendre
        
Lire
Le commentaire de
Sodomie - Paul Maugendre
        
Lire
Le commentaire de
Kidnapping - Paul Maugendre
        
Lire
Le commentaire de
Paul Maugendre
        
Lire
Le commentaire de
Kidnapping - Pierre Faverolle
        
Lire
Le commentaire de
Pendaison - Librairie Lorguaise
        
Lire
Le commentaire de
Librairie Lorguaise
        
Lire
Le commentaire de
Pierre Faverolle
        
Lire
Itinéraire d'un flic
Saison 1 - Episode 4 -
Eventration

        
Villemur part en chasse… des vigiles adeptes de ratonnade sont dans son collimateur…

Un mauvais présage s’abattit sur lui. Au milieu de cette rue désolée, y’a qu’un manchot pour le rater…
Zob la vie!
Il se mit à zigzaguer.
Mais alors qu’il atteignait l’extrémité de la ruelle, il attendit dans son dos une violente détonation.
Le projectile, éjecté par l’arme du collègue de Jules, fendit la bruine printanière aux accents automnaux et franchit en une fraction de seconde la distance qui le séparait du crâne de Youssef.
L’impact fut d’une violence extrême. Sous le choc, l’os occipital se brisa et, alors que la ferraille déchiquetait les circonvolutions de sa cervelle, le corps, emporté par la poussée, fut arraché du sol et, tel un pantin désarticulé, décrivit une courte trajectoire avant de percuter lourdement l’asphalte.

Toujours aussi class le commandant de Villemur : nœud pap, chapeau Fedora, havane, etc. Et un flair légendaire. Qu’une bande de vigiles bas du front se livre à une ratonnade, qu’on accuse à tort de meurtre un jeune de la cité sous prétexte qu’il est arabe pour maquiller un crime passionnel, la moutarde commence à lui piquer le nez, et ça, il n’aime pas, Villemur !
Acheter Ebook
2.99 Euros


Le commentaire de
Eventration - Paul Maugendre
        
Lire
Itinéraire d'un flic
Saison 1 - Episode 3 -
Kidnapping

        
L’enlèvement de la femme d’un notable met à l’épreuve la perspicacité du commissaire Villemur…

Une main gantée la saisit à la gorge. Elle hurla. Le rétroviseur lui expédia l’image de son agresseur.
Un visage sans cheveux, sans nez, sans oreilles, sans forme… Un visage aplati, aux narines épatées, aux lèvres écrasées… Un visage rond, sans couleur… Un visage gris…
Une autre main lui amarra un tampon, aux forts relents d’éther, sous le nez…
Elle tenta de se dégager, d’agripper la face hideuse de l’inconnu, de lui enfoncer les doigts dans les yeux… mais avait-il des yeux ? Elle banda ses muscles, tenta, en agitant la tête, de se soustraire à son emprise… Elle cambra son corps, le propulsa, avec toute son énergie, en avant…
Ses genoux percutèrent le volant… Une douleur atroce se propagea le long de son corps… Elle sentit une immense langueur l’envahir… Ses gestes devinrent de moins en moins vifs… Ils s’empêtraient… Elle était aspirée, elle sombrait dans un trou, dans un trou noir et sans fond…

Dans son feuilleton, Luis Alfredo dépeint une police simenonienne. Réflexion, déduction… le héros, amateur de Havane, admire dans les volutes de la fumée de son cigare les contours tortueux de son enquête. Il faut se laisser aller et goûter cette bouffée policière nostalgique…
Acheter Ebook
2.99 Euros


Itinéraire d'un flic
Saison 1 - Episode 2 -
Sodomie

        
Un cadavre sodomisé avec un flingue, passe encore… mais un second… l’affaire intrigue bougrement le commandant de Villemur

Il parcourut un feuillet puis demanda une autre coupe de champagne.
«… on a relevé des traces de vaseline et de poudre… les doigts de la main droite de la victime étaient enduits de vaseline… »
Le gel aqueux… la pièce manquante dans le meurtre de Victor Ferran… murmura-t-il.
Il observa un moment le serveur qui derrière le bar astiquait des verres puis, les yeux clos, tenta d’imaginer le meurtre.
L’assassin avait contraint le boucher à s’oindre l’anus de vaseline. L’assassin avait prévu de sodomiser la victime à l’aide du canon de son revolver. Pourquoi ? Pourquoi le meurtrier ne s’était-il pas contenté de tuer le boucher ? Pourquoi lui avait-il fait subir auparavant ce supplice ?
Acheter Ebook
2.99 Euros


Itinéraire d'un flic
Saison 1 - Episode 1 -
Pendaison

        
Dans le feuilleton « Itinéraire d’un flic », le commandant Villemur va devoir se décarcasser pour résoudre l’énigme criminelle la plus ardue de sa carrière... Un pendu est un point de départ assez courant sauf s’il est retrouvé émasculé... Premier épisode...

L’affaire ne lui disait rien qui vaille. La mise en scène du meurtre, entre rituel et cinéma, présageait les pires difficultés. Bien sûr, on pouvait toujours espérer qu’il ne s’agissait que d’esbroufe, que l’assassin avait coupé les testicules à la victime dans le but d’égarer l’enquête. Dans ce cas, l’identification du meurtrier ne devrait pas poser de difficultés, ce devait être un familier ayant de solides raisons de tuer, solides, mais connues de tous à tel point qu’il lui fallait détourner les soupçons par un habillage quelconque du meurtre.
Acheter Ebook
2.99 Euros


Histoires Courtes

        
20 nouvelles parues au siècle dernier dans diverses revues souvent confidentielles.
Acheter Ebook
0 Euros



Version papier
Site Editeur
0 Euros


Vous avez dit farine
Hors Série
Paru au siècle dernier - 1999

        
Allez savoir pourquoi, mais dès que ce type est entré, je me suis méfié. J'aurais mieux fait de m'en tenir à ma première impression, de ne pas l'écouter et de le virer aussi sec. Et surtout connaissant ma sensibilité à la plastique féminine, j'aurais mieux fait de ne pas poser mes yeux sur le cliché de Thérèse.

Ce type m'avait embauché pour que je protège sa sœur. Ni lui ni moi n'avons eu une bonne idée ce jour-là. Sa sœur, je me suis réveillé entre ses cuisses trois jours plus tard et n'allez pas croire que c'était après une torride nuit d'amour. Je n'ai pas de goût pour la nécrophilie. Or la fille était morte, ce qu'il y a de plus morte. On lui avait tranché la gorge de part en part… une sacrée entaille, qui lui avait quasiment détaché la tête du corps…

Comme tout détective privé qui se respecte, j'aurais mieux fait de m'en tenir aux affaires d'adultère, à l'inspection des poubelles, au relevé des traces de sperme, à la consommation de Bourbon, de cigarettes et de hamburgers. Je me serais évité beaucoup de déconvenues et j'aurais pu avancer dans l'étude du Capital…

Enfin, j'aurais appris une chose : qui veut grimper tout en haut doit s'alléger de ses idéaux !
Acheter Ebook
8 Euros



Version papier
Site Editeur
8 Euros




Amazon

Le commentaire de
Paul Maugendre
        
Lire
Le commentaire de
Michel Mathe dans Toulouse.webstub
        
Lire
Le commentaire de
Fac Tatum
        
Lire
Le commentaire de
Arnaud Paul dans la "Nouvelle République"
        
Lire
Le commentaire de
René Barone polar.multimania.com
        
Lire
Le commentaire de
Jacques ( black jack ) dans Noir'Rôde
        
Lire
Le commentaire de
Dictionnaire des Littératures Policières
        
Lire
Le commentaire de
Paul Maugendre
        
Lire



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar